Des conseils pour prendre soin de son microbiote intestinal

microbiote-intestinal

Le microbiote intestinal est l’ensemble des micro-organismes qu’on retrouve à l’intérieur de l’intestin. Son rôle est d’empêcher la propagation des bactéries dans le corps humain, de produire de la vitamine, des enzymes et d’assurer la maturation du tube digestif. Mais comment l’entretenir ? Découvrez dans la suite de cet article quelques conseils pour prendre soin de son microbiote intestinal.

Limiter la prise régulière de médicament

La prise régulière des médicaments peut provoquer un déséquilibre du microbiote intestinal. En effet, les médicaments sont souvent prescrits pour détruire les bactéries dans le corps. Ainsi, ces médicaments ne font pas de distinction entre les mauvaises bactéries et les bonnes. Ils détruisent toutes les bactéries présentes dans le corps, ce qui n’est pas toujours avantageux pour le microbiote.

Consommer au maximum les fibres

Les fibres encore appelées probiotiques représentent les principales sources d’alimentation du microbiote. Les fibres sont des glucides complexes qu’on retrouve souvent dans les végétaux comme la pectine ou la cellulose. La consommation des fibres favorise la pluralité des bactéries du microbiote intestinal. Cela permet ainsi d’améliorer le fonctionnement du microbiote intestinal. De même, lorsque le microbiote intestinal est riche en bactéries, cela protège contre certains types de maladies. Il est donc conseillé de consommer plus de fibres.

Privilégier les produits laitiers

Les bactéries que l’on retrouve dans les produits laitiers comme les yaourts, les fromages de vache, les fromages de chèvres ou de brebis sont des bactéries favorables au renforcement du microbiote intestinal. De même, les laits fermentés comportent des ferments lactiques qui participent à l’entretien du microbiote intestinal.

Éviter la consommation du gluten

Le gluten est l’un des composants essentiels qu’on retrouve dans les céréales. Lorsque notre organisme n’est pas compatible avec le gluten, on assiste à une réaction négative de sa part et à l’apparition des maladies cœliaques. Cette réaction peut engendrer de fortes douleurs abdominales, une diarrhée, des ballonnements, des pertes de poids et une fatigue constante qui peut aboutir à une dépression.

Dans le cas où le patient souffre d’une maladie cœliaque, une intolérance au gluten peut être à l’origine d’une inflammation au niveau de l’intestin grêle. Ce faisant, le gluten provoquera la destruction progressive de l’intestin et contribuera ainsi à un dysfonctionnement du microbiote intestinal.

Limiter la consommation du sucre

Une alimentation trop riche en sucre peut conduire à un déséquilibre du microbiote intestinal. Dans le même temps, il n’est pas question de cesser complètement la consommation du sucre, mais plutôt de le réduire. Il faudra par exemple mettre moins de sucre dans son alimentation. Le sucre peut toutefois être remplacé par des fruits tels que la banane ou la pomme qui sont très riches en fibres et en nutriments, mais aussi peuvent très bien se substituer au sucre.

A lire aussi :  Comment trouver de l'huile de CBD bio en pharmacie ?

Albain de Vaillancourt

Learn More →